ACCUSATION

Le 14 avril 2011 par IvoireBusiness

Le 14 avril 2011 par IvoireBusiness – J’accuse! Je suis Français et j’accuse Sarkozy – Jupé – Fillon – Ban Ki Mon – Choi – Soro Guillaume – de crime contre l’humanité, de génocide et de crimes de guerre à l’encontre de l’état souverain de Côte d’Ivoire et de ses représentants légaux SEM Gbagbo, ses Ministres et ses proches ainsi que à l’encontre de la population Ivoirienne. J’accuse les médias français de complicité active et volontaire dans l’ensemble de ces crimes, de désinformation qualifiée et honteusement amplifiée. J’accuse toute la classe politique française pour non dénonciation de crime, pour son inertie et sa torpeur devant une telle injustice et forfaiture. J’accuse l’Assemblée Nationale Française hormis quelques membres très minoritaires, d’êtres complices pour avoir encouragé et applaudi ce coup d’état électoral suivi d’un acte de guerre illégal de la France.
Je demande aux députés de l’opposition de faire voter une motion de censure contre ce gouvernement criminel et de demander la démission sans délai du criminel Sarkozy qui devra répondre de ces actes devant le Tribunal Pénal International.
J’accuse la classe politique française de connivence avec les dictateurs Compaoré, Wade, Bongo, Denis Sassou-Nguesso, Eyadema et j’en passe….
Les médias français, AFP en tête nous intoxiquent abondamment en présentant le Président Gbagbo comme un dictateur. Je tiens à rappeler ici que Monsieur Gbagbo fut le premier Président de Côte d’Ivoire qui instaura un véritable multipartisme, une liberté de la presse et une politique de décentralisation des pouvoirs au bénéfice des régions. Le tort de Monsieur Gbagbo est surtout de ne pas obéir aux ordres de l’Elysée, principalement en ce qui concerne les accords de défense incluant le pillage des ressources en matières premières.
Laurent Gbagbo n’a en fait dirigé le pays que pendant 2 ans, de 2000 à 2002. Dès le début de son mandat, il a pratiqué une politique d’ouverture en invitant des leaders des autres partis à participer au gouvernement en 2002, Guillaume Soro à lancé une tentative de coup d’Etat qui n’a pas fonctionné et s’est transformé en rébellion, coupant le pays en deux. Déjà à ce moment là, l’armée française est intervenue pour éviter que cette rébellion soit totalement repoussée jusqu’au Burkina Fasso d’où elle s’était préparée et avait établie sa base arrière avec la complicité de Blaise Compaoré.

Depuis, Gbagbo n’a pas cessé de faire des compromis pour conserver la paix en Côte d’Ivoire. Mais, respectueux de la constitution et de l’ensemble des institutions de son pays, il n’a pas pu organiser d’élection présidentielle tant que la pays était coupé en deux avec la partie nord occupée par des rebelles en armes. C’est vraiment en tout dernier recours qu’il a accepté que cette élection se déroule en octobre et novembre 2010 sous couvert de l’ONU.
Ces élections furent entachées de nombreuses irrégularités découvertes pendant le décompte par la commission électorale indépendante. Ce n’est que sous la pression de Monsieur Choi, émissaire de l’ONU en Côte d’Ivoire et de Monsieur Sarkozy, qu’une mascarade grossière pour annoncer la victoire de Ouattara fut organisée. Depuis, la communauté internationale a emboité le pas sans vraiment se préoccuper du véritable résultat des élections proclamées cette fois par l’instance supérieur de la nation, le Conseil Constitutionnel.
Quand on sait que la CEDEAO dépend en grande partie des largesses de la France via le Franc CFA dont 40% des recettes des exportations sont stockées au Trésor Public Français et redistribuées dans l’ensemble des pays de la sous-région adhérant à la CEDEAO, que la France dispose d’un droit de véto sur toutes les décisions de la BCEAO (banque centrale), que c’est encore la France qui frappe la monnaie de ces pays, que l’Union Africaine dispose d’un budget financé à près de 80 % par l’Union Européenne, on ne peut pas s’étonner de voir les gentils dictateurs qui composent ces organes faire allégeance et surtout éviter de contredire le maître de l’Elysée sous peine de subir le même châtiment que Laurent Gbagbo.
Tout ceci explique que c’est la communauté internationale qui a élu Ouattara et non les ivoiriens. Et il serait dommageable pour la plupart des pays de la CEDEAO de créer un précédent en ne laissant pas Gbagbo être élu par son peuple avec sa volonté d’indépendance. Car l’indépendance des ex-colonies françaises d’Afrique n’existe que de nom.
Je pourrais écrire tout un livre sur les différentes raisons qui justifient cette ingérence de la part des hôtes de l’Elysée, de DeGaulle jusqu’à Sarkozy en passant par Mitterrand et tous les autres. Mais ces raisons ne sont que purement d’intérêts financiers et de stratégie politique. En aucun cas, la France ne s’est souciée une seule fois de l’exercice de la démocratie dans ces pays.
J’en appelle aux français sensibles au respect des droits de l’homme, aux valeurs de notre République chèrement acquises et auxquelles les africains ont participé à leur défense lors des deux dernières guerres mondiales, de dénoncer par tout moyen à leur convenance, l’attitude honteuse de la France. Alors que nous pourrions aisément faire de l’Afrique une terre où il fait bon vivre, nous l’avons transformé en un véritable enfer.
Je vous supplie de prendre quelques instants pour réagir. Vous n’êtes pas obligés de me croire, mais faites seulement un travail de recherche et d’analyse sur ce qui se passe en Afrique depuis 50 ans, et vous serrez surement mieux à même d’en tirer les conclusions.
Nous avons un devoir moral auprès des africains. Nous leur devons notre liberté d’aujourd’hui. Nous leur devons de ne pas parler allemand à l’heure actuelle et d’avoir conservé notre belle langue, le Français.
Faites suivre ce texte à vos élus, Maires, Députés, Sénateurs, mais aussi à vos amis, voisins, collègues…
Merci pour eux qui ne demandent qu’une chose: vivre en paix chez eux.

Bien cordialement
Christian Bailly-Grandvaux
Citoyen Français



MONSIEUR LE GOUVERNEUR

mer, 20 avr. 2011 – 8:59

Le 20 avril 2011 par IvoireBusiness – Plusieurs fois planifiés mais toujours reporté, le coup d´Etat de la France contre Laurent Gbagbo vient enfin de connaître son dénouement. Sarkozy ,au prix du sang de milliers d´Ivoiriens vient d´offrir sur un plateau dégoulinant de sang le pouvoir d´état á Dramane. Au moment où ce dernier se prépare á enjamber les cadavres d´innocents ivoiriens pour prendre possession du cadeau que lui a offert la France, voici pèle mêle quelques idées forces que l´on retiendra:

1-L´imagerie populaire retiendra que Dramane a accédé au pouvoir par coup d´Etat de la France. Il demeurera donc tout au long de son règne un Président illégitime et illégal. Les médias étrangers ne s´y trompent d´ailleurs pas en le qualifiant de « Président de la communauté internationale». Mieux c´est un suppôt voire un gouverneur de la France avec rang de président en Côte d´Ivoire. Que pèse Dramane sans le soutien (financier, militaire) de la France? La France sera t-elle toujours là pour le soutenir à bout de bras? Nous verrons bien. En vérité Sakozy est le véritable Président de la Côte d´ivoire.

2-Dramane est un sanguinaire, un tueur froid qui ne lésine sur rien pour assouvir ses desseins. Saura t-on un jour le nombre exact d´ivoiriens qu´il a tués en Côte d´Ivoire et à Duekoué en particulier ?Pourquoi ne confie-t -il pas l´enquête sur les crimes commis à une cour de justice internationale et penche plutôt pour une justice nationale où le ministre est un de ses comparses ?
3-Dramane vient encore une fois de livrer la Côte d´ivoire comme un gâteau à la communauté internationale qui va bientôt se partager les différents secteurs de notre économie. Les dons qu´on annonce ici et là pour la relance économique ne sont que de la poudre aux yeux. Ce sont des prêts .Un homme politique français à l´assemblée nationale a dit ceci: « la Côte d´Ivoire et la Libye payeront les factures  » . Pourtant ce pays a les moyens de son développement. Tout le sens du combat du Président Gbagbo était de réduire notre dépendance économique vis à vis de l´extérieur.

4-Gbagbo restera dans l´esprit de nombre d´Ivoiriens comme un digne fils de la Côte d´Ivoire ,un vrai résistant. Contrairement à l´Egypte et à la Tunisie où les Présidents ont été renversés par la population aux mains nues, Gbagbo a été renversé par la France et son armée. Il demeurera le président légal et légitime de la Côte d´
Ivoire.

Que conclure ? Qu´il ya eu certes coup d´Etat en Côte d´Ivoire mais nous n´avons pas encore de Président.

Edouard Yro Gozz



COMMENTAIRE DES PROPHETIES DE KONE MALACHIE

J’avais parlé de 7 étapes précises dont 2 sont en voie de finition.
J’avais dit depuis 2005 à Bassam et réitéré en 2009 à la radio Fraternité Divo

Etape 1
Le temps viendrait où nous trouverons de par nous même, nos propres voies de sortie de crise après plusieurs compromis. Et cela s’est parfaitement réalisé avec les accords de Ouagadougou

Etape 2
a) Je l’avais intitulée « le complot international » et vous voyez de vous-même, la parfaite réalisation de ce complot international contre notre pays.
b) J’avais dit qu’il y’aurait une très grande insécurité qui se signalerait par diverses sortes d’attaques. Et vous pouvez remarquer, que depuis le 2ème tour des élections, c’est bien à cela que l’on assiste jusqu’aujourd’hui.
c) J’avais aussi dit que la France appellerait tous ses ressortissants à quitter le pays et que cela causerait une énorme psychose (sentiment d’insécurité) dans le cœur des ivoiriens. Et cela s’est aussi réalisé.
d) J’avais dit que plusieurs autres pays de l’Union Européenne emboîteraient le pas à la France pour demander à leurs ressortissants de rentrer chez eux ou de rester vigilants. C’est ce qui s’est vraiment passé avec le Portugal, l’Allemagne, la Suisse, la Belgique et tant d’autres pays, qui ont officiellement demandé à leurs ressortissants de quitter notre pays.
e) J’avais prophétisé que plusieurs français ne voudront pas sortir du pays pour une raison ou pour une autre, et c’est aussi ce qui se fit. On nous dit que sur 20.000 français résidents en Cote d’ivoire, seulement 1.500 sont retournés en France.
f) La dernière phase de l’étape 2, qui reste à s’accomplir et dont j’avais aussi mentionnée dans mes révélations, c’est une résolution que la France demanderait à l’ONU de lui accorder et qui devra être susceptible de donner droit aux soldats français, de protéger tous leurs ressortissants sur l’ensemble du pays.
J’avais aussi dit que ce prétexte servirait plutôt à armer toute la rébellion entière en vue d’une frappe militaire très stratégique. Voici donc, les deux premières étapes, qui sont en phase exécutoires dans cette crise qui n’a que trop durée. Les autres étapes qui s’avèrent encore plus difficiles pour notre pays et dont j’avais aussi parlées dans mes révélations sont les suivantes.

Etape 3
a) J’avais dit que lorsque la France se rendrait compte qu’elle aurait mit tous ses ressortissants hors d’état d’être nuis, alors, ayant armé la rébellion, sous le fallacieux prétexte de protéger ses ressortissants, elle donnerait maintenant le feu vert a la rébellion armée et a tous les autres ennemis de la Cote d’ivoire, de frapper très fort et tous les fronts du pays a la fois et que cela envahirait inévitablement notre jeune armée, qui ne saurait que faire
b) J’ai aussi dit, que pour secourir l’armée et pour protéger leurs localités respectives, plusieurs jeunes gens à l’esprit patriotique voudront former des boucliers humains et que ce serait alors, la guerre civile.

Etape 4
a) J’avais révélé dans cette étape 4, qu’il aurait un semblant de victoire de nos ennemis sur toutes nos forces de résistance réunies.
b) J’avais dit, que les rebelles, aidés par la puissance coloniale et par plusieurs autres ennemis de la Cote d’ivoire, prendraient beaucoup de villes et réussiraient à descendre sur Abidjan, en occupant plusieurs postes stratégiques de la capitale.
c) J’ai même dit que nous perdrons tout espoir en un avenir meilleur et que les chaînes radiodiffusées et les journaux télévisés des pays voisins, montreront le chaos de la cote d’ivoire.
d) J’ai aussi dit qu’en ce moment précis, les rebelles feront beaucoup de déclarations sur les chaînes étrangères pour dire à la communauté internationale, que dans peu de temps, ce serait fini du gouvernement Gbagbo.
e) Frère, J’ai vraiment mal, de vous confirmer que toutes ces choses s’accompliront inévitablement sur notre pays, sans rien négliger et que personne n’y pourra rien ; pas même le plus grand rabbin de tout Israël. J’ai vraiment très mal…

Etape 5
a) Dans cette étape, j’ai aussi prophétisé la délivrance de la Cote d’ivoire, de par la main de Dieu, et d’une façon tellement spectaculaire, qu’aucun mortel ne pourrait l’imaginer.
b) J’avais aussi prophétisé que la France perdrait la cote d’ivoire et que petit à petit, elle perdrait aussi plusieurs autres pays africains, y compris sa très grande influence à l’échelle mondiale.

Etape 6
Intitulée, « Le choix du président Laurent Gbagbo », cette étape sera l’une des plus merveilleuses histoires de tous les temps. J’avais dit, je le répète, je persiste et je signe, que le président Laurent Gbagbo est l’objet du choix de Dieu pour une cote d’ivoire nouvelle. Je ne ferrai pas assez de commentaire là dessus, car tout œil le verra et toute langue confessera, que Laurent Gbagbo est bel et bien, le Président de la Côte d’ivoire toute entière, pour le bonheur des ivoiriens et pour la gloire de Jésus-Christ le Seigneur.
Frère, je crois qu’il doit bien exister une raison divine, pour laquelle, l’Eternel Dieu, celui que nous prions sans relâche et depuis toujours, permet toutes ces choses dans notre pays. Attendons de voir.

Etape 7
Je l’avais intitulée « attaque de deux autres pays africains » et je ne voudrais vraiment pas que vous soyez dans l’ignorance, au sujet de ces deux pays-la, et aussi au sujet des décrets divins, concernant la manière dont Dieu traitera tous les autres ennemis de la Côte d’ivoire, pendant et après cette sale guerre.



QUELQUES REVELATIONS SUR LA CRISE EN COTE D’IVOIRE

A la faveur de la crise ivoirienne, de nombreuses révélations spirituelles ont été reçues par des hommes de DIEU et des groupes de prière, parmi lesquelles les célèbres prophéties du Pasteur Koné Mamadou Malachie et ces trois éloquentes révélations que je vous propose ce jour, chers lecteurs, de découvrir : deux de l’Apôtre Bolly Guy-Roger et une du Groupe d’intercession « Buisson Ardent ». La Bible ne dit-elle pas que « DIEU parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on ni prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil… Alors il leur donne des avertissements et met le sceau à ses instructions » Job 33: 14-16? Bonne lecture ! Que DIEU bénisse et délivre la Côte d’Ivoire !

1 – Songe 1 : Les insurgés
Apôtre Bolly Guy-Roger, Fondateur de l’église El Shaddaï de Yopougon, Terminus 47.
Cel : 02 76 00 59
Date : Nuit du 18 au 19 septembre 2002

Je me trouvais dans les rues d’un village. Le chef de ce village était assis sur un trône élevé. Soudain apparurent des individus agités qui suscitèrent une bruyante émeute. Ils voulaient destituer le chef. Je me disais : « Mais qu’est-ce que ce roi a fait pour mériter que ceux-ci lui en veuillent tant ? ». Alors quelqu’un me parla. C’était un prophète d’une église, que je connaissais bien. Il était debout auprès de moi et me dit ceci : « Regarde bien ces insurgés. Tu verras ce qui leur arrivera ». Aussitôt, un vent violent survint de l’extrémité du village, le traversa avec fracas et emporta tous les agitateurs. Puis le village retrouva un calme des plus profonds.
A mon réveil, au milieu de la nuit, mon téléphone sonna. Une de mes filles, pleine d’alarme, m’appela pour me dire ceci : « Papa, tout va bien chez toi ? Chez nous ici, ça tire des coups de feu sans arrêt ». C’est ainsi que je fus mis au courant de la tentative de coup d’état qui se mua en rébellion armée.

2 – Songe 2 : Retour à l’envoyeur
Apôtre Bolly Guy-Roger, Fondateur de l’église El Shaddaï de Yopougon, Terminus 47.
Cel : 02 76 00 59
Date : 2004 (le jour précis ne m’a pas été indiqué par l’Homme de DIEU)

Je me trouvais à la plage. Pendant que je contemplais le paysage, je me retrouvai nez à nez avec un missile échoué sur la plage, l’extrémité ayant piquée sur le sable. Je m’écriai : « Mais c’est un missile ! ». Ce missile avait été lancé sur le pays mais n’avait pas explosé. Pendant que j’avais les yeux fixés sur ce spectacle, le missile s’éleva de terre, et s’en retourna en direction de la mer d’où il était venu. Je pris une fois encore la parole pour crier : « Le missile retourne à l’endroit d’où il est venu ! ».
Aussitôt après, je vis la carte de la Côte d’Ivoire et celle de l’Afrique du Sud se rapprocher pour ne former qu’un seul pays. La Côte d’Ivoire prit un élan de développement sans précédent : on y voyait le métro, le tramway, et d’autres grandes infrastructures fleurirent partout dans le pays.

—————————————————–

3 – « Paroles du Seigneur reçues le 22 novembre 2002, pendant la semaine de jeûne que nous avions décrétée pour la Côte d’Ivoire après l’attaque des rebelles » :
Groupe d’intercession « Buisson Ardent » :

La révélation fut reçue par le frère KOUAKOU L. (aujourd’hui en DEA à l’Université de Cocody), pendant que nous élevions à DIEU des prières pour la Côte d’Ivoire et qu’il priait pour la délivrance des assaillants (on ne les appelait pas encore rebelles ou FAFN) de l’esprit de destruction qui les possédait :
Il vit dans une vision claire une main énorme dans laquelle se trouvait une très grande, une immense épée, une épée comme il n’en avait jamais imaginé. Alors, il se prosterna pour demander l’interprétation de cette vision forte au SEIGNEUR.
L’Esprit de DIEU lui dit alors : « La condamnation de ceux pour qui tu pries a été scellée depuis leur création. Ne prie donc plus pour eux. L’heure est arrivée pour moi de me lever pour les détruire avec ce glaive que tu vois. Je les exterminerai tous de cette nation ; personne ne pourra résister, aucun esprit ne pourra tenir devant ce glaive. Ils périront tous car mon glaive ne reviendra pas à moi sans avoir accompli mon œuvre. De cette nation, je détruirai tout ce qui n’est pas à ma gloire, je repousserai tout ceux et tout ce qui la crible ».
Puis le SEIGNEUR nous donna cette référence des Ecritures pour appuyer son décret : Esaïe 28 : 21 et 22 : « Car l’Eternel se lèvera comme à la montage de Peratsim, il s’irritera comme dans la vallée de Gabaon pour faire son œuvre, son œuvre étrange, pour exécuter son travail, son travail inouï. Maintenant, ne vous livrez point à la moquerie (assaillants) de peur que vos liens ne soient resserrés : Car la destruction (…) est résolue, je l’ai appris du Seigneur, de l’Eternel des Armées ».

APPENDICE
Au cours des six années d’intercession ardente qui ont suivi, le SEIGNEUR a sans cesse confirmé ce décret dans notre groupe de prière (14 frères et sœurs, 8 années de chaîne ininterrompue de jeûne et de prière pour la Côte d’Ivoire après le coup d’Etat de Décembre 1999 [deux intercesseurs de permanence dans le jeûne par jour (24h bouclées), sept jours sur sept], avec 3 jours de jeûne ininterrompu, uniquement à eau, toutes les fins de mois, pendant lesquelles nous convoquions un rassemblement de prière (4 à 6h d’intercession par rassemblement), samedi et dimanche, après les cultes, pour porter le pays devant le Trône de DIEU. Et cela, de 2000 à 2008). Cette mobilisation exceptionnelle était notre réponse à cet appel direct que nous avait adressé le SEIGNEUR : « L’heure du combat est arrivé. Que les intercesseurs ne baissent pas les bras, qu’ils continuent de prier et qu’ils redoublent d’effort dans la prière ».
Pour nous donc, au sein de ce groupe de prière, il n’y a pas de crise postélectorale. Il n’y a qu’une crise ivoirienne en pleine continuité. C’est le combat de 2002 qui se poursuit, jusqu’à la victoire annoncée par le SEIGNEUR ETERNEL !!!
Heureux quiconque ne sera pas trouvé sur le chemin de ce glaive!

Le Responsable du groupe.
Encore et toujours sur la brèche pour la Côte d’Ivoire



LES PROPHETIES DE KONE MALACHIE


Les Prophéties de Koné Malachie

Depuis la distribution de ce message en mars 2005, nous n’avons cessé de recevoir de appels téléphoniques au nombre de 142 appels nous demandant plus de clartés sur cette révélation. Aussi par toutes les phrases soulignées dans ce texte, nous avons porté le 7 avril 2006 quelques notes d’ouverture d’esprit sans cependant modifier le fond initial du texte, ni l’esprit de révélation. Voici le message :
Depuis le mois de Janvier 2005, Dieu ne cesse de me révéler que cette crise ivoirienne se soldera par une très grande guerre. Cette guerre sera à la fois civile et militaire, et à la fois politique et religieuse.

Voici les 7 étapes de l’apocalypse de cette salle guerre :


1- L’abandon stratégique

Tout commencera d’abord par un abandon stratégique de la Côte d’ivoire par la communauté internationale. Ce abandon se signalera par le silence coupable des tenants de pouvoir au sein de la communauté internationale devant les barbaries de notre puissance coloniale et devant les actes atroces de notre rébellion armée c’est-à-dire que la France et les rebelles poserons des actes allant contre la loi universelle des droits de l’homme et que malgré les preuves pouvant inculper leur condamnation devant le tribunal Pénal international, les grands décideurs internationaux garderons le silence. Ensuite après avoir secrètement préparé le chao de la Côte d’ivoire, cette communauté internationale fera croire aux ivoiriens que la meilleur solution à leur crise serait de prendre eux même leur propre destin en main.

La France et ses alliés qui travaillent pour la mort de la Côte d’Ivoire, ayant déjà préparé leur plan de déstabilisation ne poserons pas de refus à ce que les ivoiriens décident de régler eux même leur propre conflit de façon ivoiro-ivoirienne. Ils essayeront de faire croire de plus en plus de s’éloigner du dossier ivoirien mais en réalité ce sera un abandon stratégique ; et tout mouvement international ayant attrait à autoriser la Côte d’ivoire de procéder à ses propres résolutions de sortie de crise constituera un abandon stratégique.


2- Les mouvements de panique et les bruits de guerre

Le gouvernement Français en complicité avec plusieurs autre pays de l’union européenne parleront d’évacuation de leurs ressortissants sous le prétexte de l’insécurité qui serait en train de grandir. Plusieurs autres pays emboiteront le pas aux autres pays de l’UE en motivant leurs ressortissants à rester vigilant. Ces différents mouvement susciteront la psychose donc le sentiment d’insécurité chez les ivoiriens et chez plusieurs autres ressortissants d’autres pays vivant en Côte d’ivoire. A cette allure, l’armée rebelle de son côté lancera des menaces à l’encontre des politiciens ivoiriens et des jeunes patriotes qui sont les braves défenseurs de la république. Quand la France se rendra compte que toutes les familles étrangères importantes sont sous hautes protections et que ses ressortissants sont mis hors d’état d’être nuis alors commencera l’étape N°3.


3- Le complot international

Notre puissance coloniale baratinera l’ONU à prendre des résolutions susceptibles de donner le pouvoir à la licorne de protéger les autres ressortissants étrangers et autres français n’ayant pas voulu sorti du pays pour une raison ou pour une autre. L’ONU cèdera à leur proposition et cet ordre de mission permettra à l’armée française de déployer ses chars et son armement de destruction au moment opportun. Après donc avoir élaboré un plan sinistre d’attaque, la France donnera le feu vert à la rébellion armée d’attaquer à la fois tous les fronts du pays par une très grande puissance et une très grande stratégie militaire. Notre armée cherchera alors à riposter, mais elle sera très vite envahie par l’ennemi parce que certains militaires qu’on découvrira comme lâches seront effectivement des agents doubles de la France aux rangs de nos bataillons. En ce moment précis, pour défendre leur République et aussi leur localité respectives, des jeunes gens à l’esprit patriotique voudront former des boucliers humains et ce sera alors la guerre civile. C’est aussi là que la Côte d’ivoire mon cher pays pleurera ses nombreux morts. Ce sera pareil à Rachel qui pleura ses enfants au temps du méchant roi Hérode. Pendant le déroulement de ces mouvements, des religieux très politiquement partisans et très hypocritement patriotes afficheront leur véritable position en faisant des déclarations anti-Gbagbo ce qui révoltera d’autres congrégations spirituelles et c’est là que la guerre prendra sa coloration religieuse. C’est-à-dire qu’il y aura finalement la guerre, mais cette fois la particularité des attaques sera très compliquée pour notre jeune armée car la France par une très puissante stratégie militaire aidera la rébellion à attaquer plusieurs front à la fois. Cela va submerger inévitablement l’armée qui ne saura plus que faire. En plus ce qui va compliquer le tour pour nos soldats, c’est la lâcheté de plusieurs parmi eux dont la conscience sera acheter par l’armée Française pour trahir et combattre leur propre frère d’arme. En vérité en vérité je vous le dis, ce sera très dur pour la Côte d’ivoire en ce moment-là, c’est pourquoi justement de jeunes gens voudrons venir au secours de notre armée en formant des blocs de résistance ; mais comme ils ne seront pas armée alors ce sera comme un suicide collectif et volontaire. C’est vrai qu’ils mourront en martyres, mais la Côte d’ivoire les pleurera en centaine de millier. Et c’est aussi là le vrai sens de ce message que j’adresse à tous et à chacun. Il faut accepter Jésus pour être sûr de rester en vie au cours de ces évènements ou à la rigueur mourir en martyre national mais aussi et surtout en chrétien convaincu et pratiquant car que servirait-il à une homme de mourir cruellement pour sa nation s’il doit encore périr au jugement de Dieu pour ses péchés. Que tous les militaires comprennent cette parole et se donnent les chances d’échapper au jugement de Dieu si jamais dans leur combat contre l’ennemi mort s’en suivait.


4- « La victoire » des rebelles et de la France

Les forces rebelles, l’armée française et les autres ennemis de la Côte d’Ivoire pressentiront leur victoire. Ils se réjouiront d’être en train d’infliger à notre président une correction de luxe. Ils sèmeront la panique sur tout le territoire national et feront habiter la frayeur sur les 322 milles Km² de notre pays. Partout il y aura des morts en grand nombre et une violence immaîtrisable. Sans vous effrayer ce serait pire que la guerre du Ruanda et du Libéria seulement à une différence près, c’est que la guerre civile en Côte d’Ivoire sera de très courte durée, elle sera une guerre éclaire comme la guerre de YonKe pour la guerre de 6 jours d’Israël. Lors de cette étape, la violence sera à son comble et les rebelles ainsi que l’armée française auront très largement le dessus et feront une avancée très considérable dans leur rage de déstabilisation. Ils commenceront même à faire des déclarations sur plusieurs chaînes étrangères en proclamant leur victoire et en disant que très prochainement se sera fini avec le régime Gbagbo. Ce sera ainsi une période très trouble et d’une très grande confusion car la guerre revêtira plusieurs natures et plusieurs visages : on ne saura plus qui lutte contre qui et qui lutte pour qui. Les radios et Télévisions des pays voisins montrerons le chao de la Côte d’ivoire et leur citoyens n’espéreront même plus voir leur compatriotes vivant en aventurier dans le pays de Gbagbo ; ce sera un désespoir à tout niveau.


5- La délivrance de la Côte d’ivoire

Après ces choses, toutes nos chances de survivre deviendront très minces et nous perdrons tout espoir en un avenir meilleur. Les ennemis de notre pays bafoueront nos symboles nationaux et chercheront à s’attaquer à leur dernière cible : le Président de la République ; c’est là seulement et en ce moment précis, juste en cette période exacte que Dieu interviendra de façon spectaculaire. Dieu lui-même délivrera la Côte d’Ivoire sans l’effort d’aucune main et d’une manière tellement extraordinaire qu’aucun mortel ne put s’imaginer. Par cette intervention divine tous les rebelles seront vaincus pour ne pas dit tuer, les racines de la franc-maçonnerie seront détruite pour toujours de dessus là Côte d’Ivoire et la grande France, puissance coloniale sera humilié à jamais. La France perdra la Côte d’Ivoire et petit à petit cette puissance coloniale perdra son monopole sur tous les pays africains et elle perdra aussi son influence économique à l’échelle mondiale. La France ne sera là que de nom. Cette étape déterminera la délivrance instantanée et inimaginable de la Côte d’ivoire par un acte de Dieu sui surpassera l’entendement de tout humain qui l’écoutera. Tous les rebelles seront dans une très grande confusion et dans une très grande défaite que la guerre finira sur le champ. Certains chefs de parti politique dans la grande confusion de leur défaite face au Président Gbagbo quitteront à jamais la scène politique de notre pays et ne s’en remettront jamais de la souffrance psychologique et des peines perdues lors de cette période de notre pays.


6- Le choix du président Gbagbo

Le président Gbagbo aura un deuxième mandat imposé par Dieu et peut être même un troisième. Pour votre information, le président Gbagbo est un président divinement élu. Sachez que ce ne sont pas les humains qui ont placé cet homme à la tête de la Côte d’ivoire, mais c’est plutôt le Gouverneur des provinces céleste : le Seigneur des Seigneurs, le Roi des Rois. C’est pourquoi quiconque se liguera contre lui se sera engagé dans une aventure à haut risque et aura des comptes à rendre à Dieu lui-même. Vous le constaterez dans les évènements futurs de ce pays. C’est lui qui dans l’étape 6 travaillera à sortir la Côte d’Ivoire de cette précarité économique et politico-militaire, mais par lui et grâce à Dieu la Côte d’Ivoire deviendra une puissance économique, militaire et surtout une puissance chrétienne à l’échelle mondiale. Elle sera alors surnommée la seconde Jérusalem ou encore le pays bénit de Dieu et le monde entier y affluera pour voir quel est ce pays dont l’éternel est le Dieu est quel est ce président que même la république française et toute son armée n’ont jamais pu vaincre. L’ivoirien sera alors très respecté et il adviendra même que pour entrer en Côte d’Ivoire il faudra absolument un visa même les pays qui nous entourent. C’est donc après que le Président Gbagbo aura fini dans la 6ème étape d’exécuter tous les ordres de son Dieu que ce Dieu lui-même désignera son successeur.


7- Attaque de deux autres pays africains

Après la restauration de la Côte d’ivoire deux autres pays seront attaqués à leur tour et presque de la même manière c’est-à-dire par une rébellion armée. C’est donc la Côte d’ivoire restaurée et délivrée de sa crise qui servira de refuge aux rescapés et exilés de ces pays.

Voici les décrets, tels que signés et arrêtés depuis le ciel.


DECRET 1 :Jugement des rebelles et des autres forces ennemis à la Cote d’ivoire

a) La mort imminente et immédiate de tous les soldats de la rébellion sans aucune exception.
Dieu ordonnera la mort immédiate et sans aucune exception, de tous les éléments de la rébellion armée ou désarmée, des plus petits aux plus grands et des plus grands aux plus influents. Nul d’entre eux n’échappera, pas même un seul. Ils seront tous tués, puis ensuite jugés et condamnés par le tribunal de Dieu, pour avoir porté atteinte et de façon impitoyable, à la sérénité d’un peuple élu de Dieu. Ils payeront un très lourd tribut, pour chaque main coupée à une victime et pour chaque atrocité causée à un innocent. Ils regretteront pour toujours et à jamais, le jour qui les a vus naître et la pensée qui les a induits en erreur. Car ils seront complètement oubliés des cœurs, comme des vases brisés et tous leurs descendants, ainsi que la totalité de leurs biens mal acquis, resteront pour tous les humains, comme un objet d’horreur.
b) La mort immédiate de 2/3 de soldats français présents sur le sol ivoirien lors de la guerre.
c) La mort immédiate de 1/3 des soldats de l’ONU CI présents en cote d’ivoire.
d) Destruction immédiate de tous les armements de guerre utilisés contre la Cote d’ivoire, par les 3 forces militaires confondues. ONUCI, LICORNE, REBELLION.


DECRET 2 : Jugement des partis politiques alliés

Dieu prononcera au cours de cette guerre, un Jugement très radical et très sévère, contre tous les premiers responsables de partis politiques, ayant soutenu la France aux cotés de la rébellion, pour faire souffrir inutilement les ivoiriens.
NOTEZ BIEN : Ce jugement divin, ira de la dépression mentale pour les uns, a une mort très cauchemardesque pour d’autres, passant par la paralysie a vie, jusqu’à une extrême pauvreté pour certains autres.


DECRET 3 :Jugement divin, contre deux principaux chefs d’Etat africains

Dieu prononcera un grand Jugement contre tous les présidents de républiques voisines, ayant contribué à installer la chienlit en Cote d’ivoire et accepté d’avoir concouru à perdurer les souffrances des ivoiriens.
NOTEZ BIEN : Ce jugement divin contre ces présidents de républiques voisines, se signalera par la formation de plusieurs groupes de rebellions armées contre tous ces chefs d’Etat, dans leur propre pays et a l’extérieur. De sorte qu’ils seront contrains a un exile forcé ou a une mort certaine, brutale et très affreuse.
Dieu, le juste Juge, leur ferra connaître le poids de la douleur que peut ressentir un président en exercice, confronté a des rebelles armés, sans cause et sans raison valable et aidés à la tâche, par la même communauté dite internationale.
Dieu ferra que ces présidents-là, ne reparaissent plus jamais sur la scène politique de leur pays, jusqu’à la fin des temps. Ils seront tentés même de faire appel à la Cote d’ivoire pour leur porter secours et assistance, mais Dieu lui-même, ferra que leur appel au secours ne porte aucun échos favorable dans le cœur des ivoiriens, jusqu’à ce qu’ils aient d’abord, suffisamment sucé tout le venin de la colère du Seigneur, contre tous leurs agissements mesquins, dans les affaires de souveraineté personnelle d’un Etat proche et historiquement ami à eux.
Ces deux pays-là, frère, sont le Burkina en premier et le Sénégal ensuite.


DECRET 4 : Jugement de trois leaders de presse ivoiriens.

Dieu ordonnera la mort par un suicide volontaire, de trois leaders de presse en Cote d’ivoire, pour avoir négativement participé de façon médiatique, à déstabiliser le pouvoir en place et méprisé ainsi les institutions de notre pays.
NOTEZ BIEN L’un de ces trois leaders de presse mentionnés, se suicidera par pendaison, le 2eme leader par noyade et le troisième, par une forme très bizarre de suicide volontaire. L’une de ces trois personnes, manifestera pourtant la volonté de demander sincèrement pardon aux ivoiriens, mais entre le doute et l’action, il devra choisir, car sa survie en dépendra.


DECRET 5 : Sanction céleste contre le président français

a) Dieu provoquera la colère de la population française contre lui et incitera les collectivités sociales et syndicales à réclamer sa démission immédiate et sans délais.
b) il passera 7 jours dans un coma profond et je ne suis malheureusement pas, autorisé à vous relater la suite de sa vie, du retour des 7 jours de ce coma profond.
c) Dieu ferra échapper au contrôle de la France, plusieurs pays africains et proclamera officiellement le temps de l’Afrique et la fin de la Françe-afrique c’est-à-dire, la fin de l’esclavagisme colonial. Car chaque chose à une fin.
NOTEZ BIEN : La France perdra son contrôle sur plusieurs pays africains et elle perdra aussi, son monopole de 3eme puissance mondiale. Elle ne sera plus jamais, rien.


DECRET 6 : Rapatriement du restant des soldats ennemis

Dieu ordonnera le rapatriement immédiat, obligatoire et brutal, de tous les soldats de l’ONU CI et de tous les militaires de la LICORNE, ayant échappés à la guerre, grâce a une faveur à eux, faite par le ciel. Tous ces soldats et tous les autres membres de leur famille, quitteront pour toujours la Cote d’ivoire, avec pour seul souvenir, que vraiment, RIEN NE PEUT, CONTRE LA VOLONTE DE DIEU.


DECRET 7 : Reconstruction entière de la Cote d’ivoire

L’Eternel Dieu ordonnera à plusieurs bayeurs de fonds et à bons nombres de personnalités financières, de rebâtir entièrement la Côte d’ivoire, dans un très bref délai. La Côte-d’Ivoire sera alors, un peuple de gloire et un pays de lumière, pour toujours et à jamais. En ce moment-là, un Français qui entrera en Cote d’ivoire, n’y viendra plus dans la pensée d’aider les ivoiriens à sortir d’une certaine misère, mais il y viendra plutôt, pour qu’un jeune ivoirien, puisse l’aider financièrement à s’en sortir. Et ce sera ainsi, pour toujours et à jamais.
Ainsi, frère, voici comment s’achèvera la triste histoire d’une sale guerre, livrée à la cote d’ivoire qui désire pourtant M. Laurent Gbagbo, comme son président.

NB : Ces différentes étapes sont consécutives c’est-à-dire qu’elles se suivront l’une après l’autre dans un délai bref seulement qu’en ce qui concerne le temps exacte de l’accomplissement final de toute cette révélation, nul ne peut le savoir sauf Dieu seul et à qui il trouvera bon de le révéler. D’après Habacuc 2 :1-3, il est dit : « c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme et elle ne mentira pas. Si elle tarde attend la, attend la car elle s’accomplira certainement.
Pour votre rappel, j’avais prophétisé un certain nombre de choses concernant la fin de la crise en Cote d’ivoire.

QUE DIEU BENISSE LA COTE D IVOIRE



CACAO MAFIA

Cacao mafia

Le 14 avril 2011 par IvoireBusiness – Anthony Ward, le beau-fils d’Alassane Ouattara
Visage rond, chemises roses, yeux bleus, Anthony Ward, 51 ans, grand amateur des pistes de ski alpines, est considéré comme l’un des meilleurs traders de sa génération.
Au début des années 2000, alors que tous les analystes se montrent optimistes sur l’avenir de la Côte d’Ivoire après l’accession de Laurent Gbagbo au pouvoir, le fondateur de la société londonienne Armarajo est persuadé que le marché du cacao va se trouver en déficit…et se met à stocker dans des entrepôts européens des dizaines de milliers de tonnes de fèves. Deux ans plus tard, une rébellion éclate. Ward a 400.000 tonnes de cacao entre les mains. Il ne reste qu’à attendre le moment où les cours seront élevés pour les revendre et empocher un bonus considérable. Acquérant ainsi son surnom de « chocolate fingers ».
Huit ans plus tard, rebelote. Anthony Ward renouvelle son exploit. Quatre mois avant les élections ivoiriennes de 2010, tablant sur les difficultés politiques futures du pays, il achète d’un seul coup 240.000 tonnes de cacao qu’il revendra… la semaine dernière… juste avant l’offensive des forces rebelles du candidat malheureux à la présidentielle Alassane Ouattara contre le président Laurent Gbagbo. Le prix du cacao venait d’atteindre son plus haut sommet depuis 32 ans.
De quelle bonne fée dispose donc ce fils de militaire sans diplôme, converti dans le négoce international pour prévoir avec autant de justesse les évènements politiques en Côte d’Ivoire ?
Détail, son beau-père n’est autre qu’un certain… Ouattara, champion de la communauté euro-nord américaine ! Celui-là même qui a déclenché les deux guerres sans lesquelles le prix du cacao n’aurait aussi augmenté. Curieusement, on retrouve un autre proche du président de la communauté internationale à la tête de la direction Afrique d’Armajaro, un certain Loïc Folloroux, le fils de Dominique Nouvian, la deuxième épouse de…Ouattara ! Le monde est petit !

Edouard calzavara



LES LETTRES DE KONE MALACHIE


LES LETTRES DE KONE MALACHIE

kone

Le pasteur Koné Malachie

Le pasteur Koné Malachie, serviteur de Dieu, avait déjà annoncé les événements douloureux que traverse la Côte d’Ivoire depuis une décennie maintenant, depuis le coup d’Etat militaire de 1999 jusqu’à la restauration annoncée de la Côte d’Ivoire, en passant par la crise postélectorale actuelle. Nous vous proposons les différentes lettres qu’il a rédigé aux personnalités politiques et hommes de médias aux commandes dans la crise ivoirienne.


1) La lettre du président français (déjà partie sur le site internet de l’Élysée) ;
2) La lettre des présidents du Sénégal et du Burkina (déjà parties sur leur site) ;
3) La lettre de monsieur Alassane Dramane Ouattara l’occupant principal du Golf (que je ne sais pas comment faire partir) ;
4) La lettre de quelques membres du Golf Hôtel (que je ne sais non plus, comment faire partir) ;

Un conseil pour vous. Ne vous fatiguez pas à prier pour ces ennemis de la république, car le Seigneur ne vous écoutera pas à leur sujet. Si jamais ils commencent, et bien, il va falloir qu’ils assument jusqu’au bout. Je vous envoie ces messages, afin que le jour ou les temps difficiles débuteront dans le pays, ces messages vous servent de réconfort et d’assurance.

1- LETTRE OUVERTE A MR. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE FRANCE

Malgré toutes les tentatives du Seigneur en vue de se rapprocher de cette créature aussi insignifiante qu’était le roi Pharaon, il ne voulait pas du tout entendre raison, surtout en ce qui concernait le départ immédiat et sans condition, d’un peuple que Dieu voulait coute que coute utiliser et investir d’une mission sacerdotale et historique.
Tout comme vous aujourd’hui M. le président de France, vous n’êtes pas du tout prêt á lâcher de si tôt, ce petit peuple de Côte d’ivoire, qui pourtant, ne vous demande rien d’autre, que de le laisser jouir du fruit de ses propres labeurs. Souvenez-vous, monsieur le président de France, que Dieu ait mit 400 ans à laisser le pharaon dominer sur Israël, tout comme la grande France exerça pendant 50 ans, son droit de colonisateur sur le petit peuple de Côte d’ivoire.
Tout comme en Egypte, le pouvoir en place, tirait toute sa providence et toutes ses ressources vitales des durs labeurs d’un peuple qui lui était entièrement soumis, de même aussi, la France tire á peu près, 40 pour cent de ses ressources vitales, des pénibles souffrances du peuple ivoirien.
Tout comme le roi Pharaon faisait semblant de ne pas comprendre le cri de cœur d’un peuple resté longtemps en souffrance dans l’esclavage, de même aussi, vous faites semblant de ne pas comprendre que le colonialisme est un fardeau pénible à supporter et qu’à un moment donné, il faudrait bien songer à y mettre fin.
Tout comme le roi Pharaon jouait avec Dieu, à un jeu dangereux, en faisant semblant d’accepter le départ définitif du peuple juif, de même aussi, le gouvernement français, fit semblant en 1960, d’avoir autorisé à la Côte d’ivoire, son indépendance totale et son autonomie définitive
Tout comme, à un moment donné, Dieu se souvint du peuple juif et de tout ce que lui faisait subir le roi Pharaon et son gouvernement, de même aussi, l’Eternel Dieu s’est souvenu du peuple ivoirien en souffrance entre vos mains, depuis 50 ans.
Et de même, que pour libérer les juifs de l’esclavagisme égyptien, Dieu trouva un homme dévoué à la cause des esclaves, c’est à dire Moïse, de même aussi, pour libérer la Côte d’ivoire de la colonisation française, le Seigneur suscita une personne perspicace et visionniste, répondant au nom, de M. Koudou Laurent Gbagbo.
Souvenez-vous M. le président de France, qu’il n’existait aucune similarité entre les deux personnalités; c’est à dire, entre la personne de Moïse et celle du roi Pharaon. Moïse n’était rien de plus qu’un fils d’esclave, tandis que, Pharaon lui, était de race royale. Tout comme M. Koudou Laurent Gbagbo n’est rien d’autre qu’un fils de paysan, alors que vous, vous êtes né pour régner.
Moïse ne représentait donc RIEN devant le roi d’Egypte, alors que Pharaon lui, était plus que TOUT, en présence de Moïse.
M. Koudou Laurent Gbagbo aussi, ne représente rien d’autre à vos yeux, qu’un simple président, d’un pays en voie de développement, tandis que vous, vous êtes à ses yeux et aux yeux de tous d’ailleurs, le président actuel, de la 5ème puissance du monde.
Moïse n’avait donc à cet effet, PERSONNE d’autre sur qui compter, hormis, l’ETERNEL DIEU SEUL, tandis que Pharaon avait TOUT LE MONDE avec lui, sauf DIEU SEUL.
C’est pareil pour M. Koudou Laurent Gbagbo, qui n’est comprit de PERSONNE à part l’ETERNEL DIEU SEUL, alors que vous, vous avez le soutien de toutes les grandes puissances du monde, y comprit même, celui des organisations africaines et toute la communauté internationale.
Pourtant, pour votre information monsieur le président de France, Moïse a pu vaincre le roi Pharaon d’une manière très lamentable et d’une façon tellement spectaculaire, qu’aucun mortel ne pouvait l’imaginer. M. le Président de la république de France, vous et toutes vos troupes armées, serez vaincus de la même manière, dans un futur très proche, par celui que le monde entier appellera un jour, « Le Dieu de Koudou Laurent Gbagbo ». Ce sera tellement spectaculaire, que je fus suscité pour vous le dire. Car, de même que, Dieu suscita Aaron pour être prophète de Moïse devant le Pharaon, de même aussi, je fus suscité par le Seigneur comme prophète, devant M. Koudou Laurent Gbagbo. J’ai pour mission de porter à votre connaissance, ce que Dieu va faire de vous et de vos autres acolytes de déstabilisateurs, au cas où, comme votre ancêtre Pharaon, vous tentez encore une fois, de récupérer par la force, le peuple que Dieu s’est choisi pour cette mission de la dernière moisson.
Monsieur le président de France, sachez tout d’abord, que lorsque vous lancerez votre dernière tentative d’anéantir, ce peuple ivoirien qui est d’ailleurs en train d’échapper à votre contrôle depuis quelques temps, les deux tiers de votre armée seront engloutis dans la mort, au 7eme jour des combats.
Bien avant cet instant, vous aurez certes, un semblant de victoire et vous vous féliciterez pour cela. Beaucoup de villes du pays de M. Laurent Gbagbo tomberont entre vos mains et vous vous efforcerez par votre pouvoir, à réduire notre espoir de voir des jours meilleurs. Pendant 6 jours d’affilés, vous ferrez vivre un vrai enfer aux ivoiriens.
MAIS, LE 7ème JOUR A MINUIT, L’ETERNEL DIEU RENVERSERA LA TENDANCE.
Le Seigneur fera gronder les tonnerres de sa colère et vous serez tous anéantis aux deux tiers, en ce qui concerne uniquement que l’armée française. Contrairement au roi Pharaon, on vous épargnera d’un tiers, mais ce sera afin que ces un tiers, puissent aller rendre témoignage de la puissance de Dieu, à tous les autres français qui n’auraient pas été présents sur le champ de bataille.
Quant à vous monsieur le président de France, en ce qui vous concerne personnellement, après ces choses, ainsi parle le Seigneur: »Je te contraindrai à la démission. Et pour cela, moi l’Eternel, je susciterai des collectivités syndicales, sociales et politiques de ton pays et d’ailleurs, et elles réclameront ton départ prématuré du pouvoir. Je te ferai passer 7 jours dans le coma et ce sera dans un coma très profond. »
Monsieur le président de France, Dans ma lettre précédente, je vous disais que je n’étais pas autorisé à vous relater votre vie, si jamais vous étiez revenu enfin de ce coma profond. Mais maintenant que j’en ai l’autorisation, je vais vous le dire. Monsieur le président de France, ainsi parle le Seigneur:
« Du retour de ton coma profond, moi l’Eternel, je te ferai perdre l’usage de plusieurs membres de ton corps. Tu seras à cet effet, d’abord sourd, ensuite je t’arracherai le pouvoir de parler et tu deviendras muet. Puis tu auras par-dessus, ta main gauche et le pied gauche paralysés. Et pour finir, je te ferai perdre totalement l’usage de toutes tes fonctions psychiques. Ce sera ainsi pour toujours et a jamais afin qu’on apprenne à me craindre. »
Monsieur le président de France, toute cette expression divine, signifie que, vous serez d’abord sourd-muet, ensuite, paralysé et mongole. Dans votre tête, toutes les fibres centrifuges et tous les nerfs centripètes, seront en situation de total encombrement. En réalité, vous serez mongole pour tout le reste de votre vie, « si non à ma parole » dit le Seigneur. Et comme le dirait l’autre, « Vous serez complètement toc-toc et totalement bête-bête ». Vous allez perdre réseau pour tout le reste de votre vie et vous comprendrez ce que signifie réellement cette parole biblique qui dit: NE COURREZ JAMAIS LE RISQUE DE LUTTER CONTRE DIEU. PAROLE DU SEIGNEUR. Monsieur le président de France, je vous en supplie, n’attaquez pas la Cote d’ivoire et vous vous éviterez ainsi beaucoup d’ennuis.
Prophète Malachie, esclave de Jésus et défenseur des droits de Dieu.

2- LETTRE OUVERTE A MESSIEURS LES PRESIDENTS DU BURKINA FASO ET DU SENEGAL

Par toutes les compassions de Dieu, veuillez vous soustraire une bonne fois pour toute, de ce dossier ivoirien. Abandonnez une bonne fois pour toute; vos pensées de déstabilisation de mon pays et vous vous éviterez ainsi beaucoup d’ennuis, non seulement à vous, mais aussi, à certains membres de vos différentes familles.
Souvenez-vous du roi Belschasar, dans le livre de Daniel chapitre 5. Comme son père Nebucadnesar, il fut lui aussi, un roi très inique et sans aucune forme de considération pour la chose divine et sacrée. Alors que Dieu accordait une très grande valeur aux vases du temple de Jérusalem, lui, il ne manifestait visiblement aucun respect pour ces mêmes récipients. Il eu même le culot de les utiliser pour faire boire à toutes les prostituées de son royaume, qui étaient invitées à son repas de Midi. Ces agissements du roi, odieux aux yeux de Dieu, ne tardèrent pas du tout à provoquer les réactions du Seigneur, qui lui donna en retour une réplique très exemplaire, que le roi Belschasar ne sera jamais prêt à oublier de si tôt.
Dieu lui fit voir une extrémité de main, qui écrivit exactement ces mots-ci: MENE, MENE, TEKEL, AUPARSSIN et cela signifie littéralement: COMPTE, COMPTE, PESE, DIVISE.
Messieurs les présidents du Faso et du Sénégal, Je voudrais très personnellement, vous encourager à vous désolidariser de tous mouvements de déstabilisation de la Côte d’Ivoire, en vue d’installer quelqu’un que le Seigneur lui-même n’a jamais choisi. Mais, si comme les personnalités royales citées plus haut, vous vous obstinez malgré tout à désobéir au Seigneur, votre sentence, sera pareille à celle du roi Belschasar.
En effet, le mot « COMPTE » veut dire, que Dieu a calculé en jours, en mois et en années, toute la période de vos règnes au pouvoir et décidera d’en mettre définitivement fin, si vous continuez à ergoter contre ses commandements, au sujet de la Côte d’ivoire.
« PESE » signifie que le Seigneur vous a évalués dans sa balance de puissance et vous a trouvé extrêmement léger. Cela signifie que vous ne faites même pas le poids, ni dans vos propre nation, ni même en Afrique, encore moins dans le monde.
Et le mot « DIVISE » veut dire, que l’Eternel Dieu déchirera votre trône présidentiel et le partager à plusieurs autres individus qui n’en seront même pas du tout dignes.
Et comme, toutes ces paroles divines s’accomplirent instantanément sur le roi Belschasar, qui fut assassiné le même jour et qui vit aussi son royaume divisé, de même aussi, ainsi parle le Seigneur, toute cette prophétie que voici, s’accomplira exactement sur vous, si vous refusez toujours d’obtempérer aux sommassions du Seigneur.
Dieu suscitera contre vous, plusieurs groupuscules de rebellions armées, qui viendront de partout et en même temps, de nulle part et ils vous vaincront et vous captureront. Oui, vous serez capturés et trainés devant plusieurs chefs rebelles qui vous transformeront en un paquet de souffrance et en une véritable collection de douleur.
Vous subirez effroyablement leurs humeurs et vous les supplierez de plein gosier et de tout votre cœur, de vous accorder un peu de liberté, mais le Seigneur les rendra insensibles à vos cris. Devant vos deux yeux, ils tueront vos garçons, vos fils et vos cousins et violeront vos filles, vos nièces et vos cousines.
De même que vous aviez souhaité de tous vos vœux, de voir venir des forces militaires en Cote d’ivoire, pour enlever de force, le président Laurent Gbagbo, de même aussi, Dieu vous enverra plusieurs forces féroces en treillis, pour vous faire expérimenter en direct, ce que le président Laurent Gbagbo redoutait en différé.
Vous connaitrez le poids de la douleur, de voir des proches de votre famille être assassinés sous vos yeux et des membres rapprochés de votre protocole, être éventrés en votre présence.
Et si, à l’instant précis, le Seigneur n’use toujours pas de compassion à votre égard, on vous ferra manger de la chaire humaine comme des cannibales et ce ne sera rien d’autres, que la chaire de vos fils, tués sous vos yeux et de vos parents, éventrés sous vos regards. Vous serez dans l’obligation de supplier un pays voisin de vous venir en aide et c’est vers la Cote d’ivoire que vos regards seront tournés.
Mais le Seigneur endurcira le cœur du plus compatissant des ivoiriens, afin de vous refuser toutes assistance, et de ne vous porter aucun secours. Vous demanderez même l’exile a plusieurs pays frères et amis aux vôtre, mais Dieu leur ordonnera de vous le refuser.
Vos rescapés par contre, et tous les autres fugitifs de votre guerre, seront bien accueillis dans plusieurs pays, qui leur réserveront un accueil chaleureux.
Dieu vous ferra cependant miséricorde qu’on ne vous tue pas et qu’on ne porte aucune atteinte mortelle, sur l’intégralité de votre personne. Mais, ce sera ainsi, afin que vous ayez du temps de souffrir terriblement de ces scènes horribles, qui auront été données à vos deux yeux de voir, pendant votre capture.
Vous ne paraitrez plus jamais sur la scène politique de votre pays et chaque fois qu’on parlera de vous dans votre nation, ce sera toujours comme à l’imparfait. On dira par exemple : « IL était une fois, Wade » ou encre, « C’est Lorsqu’un certain Compaoré était encore au pouvoir » Ainsi, « COMPTE, COMPTE, PESE, DIVISE » s’accomplira entièrement sur vous et vous ne serez plus jamais rien. PAROLE DU SEIGNEUR

3- LETTRE OUVERTE A MONSIEUR ALASSANE DRAMANE OUATTARA DU RDR

Objet: Tenter de vous convaincre pour une toute dernière fois, de laisser tomber votre haine pour la Cote d’ivoire.

Cher Alassane Dramane Ouattara (A.D.O)

Dieu fasse que ma note de sympathie vous fasse considérer les intérêts du Seigneur au dessus des vôtres.
Je suis le Pasteur K.M.Malachie et je vous délivre directement un message du Seigneur, le Dieu qui siège dans les cieux. Souvenez-vous du roi Nebucadnesar de Babylone. Il régnait sur 128 provinces et disposait d’une armée complètement imbattable. Il était grand. Il était beau. Il était très fort et il en était complètement fier. Chaque jour qu’il parcourait son jardin, il avait pour habitude de prononcer ces phrases : « N’est ce pas – là, Babylone la grande, que moi Nebucadnesar, j’ai bâtie de ma propre force, pour ma propre gloire et pour la grandeur de ma magnificence »
La bible nous dit, que ces paroles du roi, ne plaisaient pas du tout aux habitants du ciel. Aussi, Dieu envoya régulièrement son serviteur Daniel pour le lui exprimer. Tout comme moi aujourd’hui, je suis choisi par le ciel pour vous relater très exactement, ce que le Seigneur pense de chacun de vous quatre personnellement.
Malgré les avertissements que Dieu donnait régulièrement à ce méchant et orgueilleux roi, en vue de le conduire à un peu plus d’humilité, le cœur de Nebucadnesar restait constamment inflexible. Il était même devenu arrogant et ses paroles devenaient de plus en plus insolentes envers la personne du Seigneur. Dieu s’est alors fâché et rudement, l’a frappé. IL ordonna qu’on lui enlève son cœur d’homme et qu’on lui donna à la place, un cœur de bœuf.
Il brouta ainsi de l’herbe jour pour jour, pendant 7 années ferme. Le soleil le frappait en même temps que la rosée du ciel. Pour survivre à la faim, il était obligé de manger ses propres excréments pendant 84 mois et ce sont ses propres urines, qui lui servaient d’eau, lors de ses besoins en soif.
Monsieur Alassane Dramane Ouattara, le Seigneur me dit de vous déclarer, que si vous ne vous retirez pas du dossier ivoirien une bonne fois pour toute, vous subirez le même sort, que celui qui fut réservé à ce méchant roi Nebucadnesar. Si, vous vous obstinez à détruire coute que coute la Côte d’ivoire, votre sanction sera au delà de tout ce qu’un mortel puisse imaginer. Vous subirez le même sort que celui du roi Nebucadnesar. Le Seigneur vous enlèvera votre cœur d’homme et contrairement au roi Nebucadnesar, on vous donnera à la place, un cœur de chien. Vous baverez comme un bœuf et vous aboierez comme un chien pendant 7 mois fermes.
Vous souffrirez pendant 210 jours, d’une très grande confusion mentale. Vous n’allez plus pouvoir distinguer votre droite de votre gauche. Vous perdrez la perception du réelle, et Vous souffrirez amèrement d’une très grande déformation de la réalité par la mémoire. Vos gestes seront tellement désordonnés et inhabituels, que même vos fanatiques ne se reconnaitrons plus en vous. Vous deviendrez totalement méconnaissable et très brutal à la fois.
Et comme le dirait l’autre, ce sera comme si on avait coupé totalement courant dans votre tête. Vous deviendrez un paquet de souffrance sans pareil et on verra bien, si vous serez encore capable de carburer à nouveau votre imagination, en vue d’échafauder pour une seconde fois, des plans de déstabilisation contre la Côte d’ivoire.
En ce moment-là, pour vous maitriser, vos médecins traitants seront obligés de vous mettre en cage, comme un animal féroce que l’on veut dompter. En ce même instant, toutes les personnes qui sont mortes sous votre mandat politique au RDR, défileront toutes les nuits sous vos yeux et vous rendront ainsi le sommeil très agité et les nuits très cauchemardesques.
Les voix de toutes les victimes que vous aviez faites assassinées de façon silencieuse et aussi, de toutes celles que vous aviez exécutées de façon sommaire, retentiront dans vos oreilles tous les matins et leurs images vous hanteront toutes les nuits. La frayeur que vous procureront toutes ces apparitions, vous feront aboyer comme un chien et baver comme un bœuf.
Vous perdrez complètement l’appétit et vous deviendrez alors très squelettique. Vote condition deviendra tellement bizarre et affreuse, que, ne pouvant plus vous soigner, vos médecins traitants, feront circuler sur le NET, toutes les images époustouflantes de votre condition nouvelle, en vue de chercher de l’aide de personnes de bonne volonté.
C’est de cette façon-là, qu’aux yeux du monde entier, vous deviendrez spectaculaire et très tristement célèbre. On se demandera alors:
« Est ce là, l’homme fort, qui entrainait derrière lui toute la communauté internationale et pour qui, toute la grande France sans exception, a livrée une guerre sans merci à la cote d’ivoire ? » Et tous, hocheront la tête sur vous, comme on hoche la tête sur une personne bien aimée, décédée de façon brusque et brutale.
Après les sept mois passés, des hommes de Dieu épris de paix et de compassion, voudront vous porter assistance en vous proposant leur service d’exorcisme. Le Seigneur Dieu les écoutera par égard pour ses relations avec ces serviteurs de Dieu là et c’est ainsi que, par leur insistance, Dieu vous redonnera vos sens de raisonnement logique et vous redeviendrez une personne normale comme avant.
Ce pendant, vous resterez paralysé d’un coté pour tout le reste de votre vie, jusqu’a la fin de vos jours. Et vous saurez alors, qu’il existe un Dieu dans les cieux, qui est le vrai propriétaire des nations et qui donne le règne à qui bon lui semble. Les prophéties et les manuscrites de ces pages, s’accompliront très exactement sur vous, alors, de génération en génération, le nom de l’Eternel sera craint, de l’Orient jusqu’en Occident et du Septentrion au Midi. Selon qu’il est écrit: « JE T’AI SUSCITE A DESSEIN, AFIN QU’A TRAVERS TOI, MA PUISSANCE SOIT CONNUE SUR TOUTE LA TERRE. » Romains 9.

4- LETTRE OUVERTE A QUELQUES MEMBRES DU GOLF

JE VOUS SALUE, TRES CHER AIME HENRI KONAN BEDIE

Le Seigneur me dit de vous dire, que vous aviez commis une erreur très très monumentale. Celle de contracter une alliance sans issue avec des personnalités qui étaient déjà sur la liste de Dieu, en cours de châtiment divin. C’est pourquoi, écoutez ce que dit le Seigneur :
« Dans peu de temps seulement, tout le monde s’inclinera pendant 7 (sept) secondes en votre mémoire, pour vous rendre hommage, ses derniers honneurs avant de vous oublier complètement des souvenirs ».
Or, croyez – moi Monsieur le président Bédié, ça, cela veut dire, ce que ca veut dire.

5- SALUT A VOUS MONSIEUR PATRICK ACHI

Je voudrais croire comme vous, qu’une extrême pauvreté, surtout dans le vrai sens du mot, ne pourra jamais être accueillie comme un don parfait de Dieu. Et pourtant, ainsi parle le Seigneur : « Toutes ces choses, s’accompliront inévitablement, sur tous ceux qui méritent vraiment ma colère. »
« CHERCHEZ DONC L’ETERNEL, PENDANT QU’IL EST ENCORE TEMPS » ; dit le prophète. ESAIE 55 verset 6

6- MONSIEUR GMAMIEN KONAN

Sachez que, c’est parce que certaines personnes ont encore l’usage de leurs membres inferieurs, qu’ils continuent de trahir leur pays en s’attaquant aux intérêts de toute une nation, par des alliances diaboliques. Car ainsi parle Seigneur : « Je leur ferai garder le lit pendant plusieurs mois et ils sauront ce que c’est, que de s’attaquer innocemment a une personne, que Dieu a élue et investie d’une mission spéciale »

7- A MONSIEUR SORO GUILLAUME ET SES CHEFS DE GUERRE, SALUT

La bible déclare que celui qui prend l’épée. Périra par l’épée. Celui qui amène la guerre et qui tue dans la guerre, sera confronté à une autre guerre, au cours de laquelle, il sera tué. Car, dit la bible,
« On vous mesurera avec la même mesure, dont vous vous serez servie pour mesurer les autres » Et encore « Ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse, vous ne deviez jamais le faire aux autres. C’est le sens de toute la loi des hommes et de tous les commandements divins ». C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, « Moi l’Eternel, je ferai périr très misérablement tous ces misérables, qui ont prit les armes pour endeuiller des familles entières en Cote d’Ivoire, sans s’être jamais sincèrement repentis. Je vouerai leurs biens par interdits et toutes leurs familles à une malédiction généralisée qui s’étendra de générations en générations. »

8- A MESSIEURS LES JOURNALISTES V.K ET T.K – ECOUTEZ LA PAROLE DU SEIGNEUR

Ainsi parle le Seigneur, « Le suicide est la pire des choses qu’on ne saurait souhaiter même à un ennemi, à plus forte raison à un ami. »

9- A MONSIEUR LE JOURNALISTE DU QUOTIDIEN « P »

Se repentir devant la nation, n’a jamais été une forme de faiblesse, encore moins de défaite. N’ayez donc pas cet esprit, qui refuse qu’on s’abaisse pour reconnaitre sont tort, mais soyez doté d’une grandeur d’esprit, qui voit en l’humilité, une force et non une faiblesse. D’ailleurs, votre vie en dépendra totalement dans un futur très proche.

10- AUX AUTRES

Je n’ai plus rien à vous dire. Sachez seulement que dans très peu de temps, « LE SEIGNEUR DIEU, EXECUTERA PLEINEMENT ET PROMPTEMENT, TOUS LES DECRETS QU’IL A SIGNES ET RESOLUS DE FAIRE SUR LA TERRE » Romains 9:28.
Prophète Malachie, esclave de Jésus et défenseur des droits de Dieu.